Sommaire..... Index.....
Retour à la page d'accueil.....
Crédits

Collection Musée minéralogique et minier de Thetford Mines. - 1895 - 1986. - 0,23 m de documents textuels et autres documents.



Histoire administrative :
La Société minéralogique de la région de L'Amiante (SOMIRA) est un organisme à but non lucratif incorporé en 1974. En 1976, la SOMIRA met sur pied une exposition permanente ayant comme thème la découverte de l'amiante dans la région. C'est avec cette exposition que naît le Musée minéralogique et minier de la région de L'Amiante. Après avoir logé deux années au Centre culturel de Black Lake, le musée déménage dans les locaux du Collège de la région de L'Amiante où il tient une exposition permanente et d'autres itinérantes. Le 17 décembre 1993, il prend le nom de "Musée minéralogique et minier de Thetford Mines". Ce changement survient suite à la non-validité de la charte de SOMIRA. De plus, le nom "Thetford Mines" est plus représentatif que "Région de L'Amiante".

Son mandat est de faire connaître la région Estrie-Beauce, son patrimoine minier, géologique et minéralogique. L'objectif premier du musée est la constitution, l'analyse, la protection et la diffusion des collections représentatives de la richesse du sous-sol et du patrimoine minier en Estrie-Beauce. Pour le réaliser pleinement, il privilégie l'acquisition et le développement des collections; la recherche relative au patrimoine minier et géologique; la diffusion des collections par le biais d'expositions; d'activités d'animation, d'éducation et de promotion. La collection iconographique est constituée grâce aux dons de collectionneurs, d'institutions vouées à la recherche, de compagnies minières, de mineurs, de journalistes et de photographes de la région. Le musée est déterminé à en exploiter pleinement le potentiel et à en accroître la qualité globale afin de faire connaître davantage les merveilles du sous-sol et du patrimoine minier de notre région. .

Historique de la conservation :
Le 21 février 1989, une entente de prêt est intervenue entre le musée et notre organisme afin que l'on assure une gestion et une conservation adéquate des documents. Suite à cette entente, le musée verse des documents photographiques et iconographiques. Un second versement est effectué en 1990 et contient des documents ayant appartenu à Georges W. Smith qui a occupé un poste de direction à la mine Bell entre 1920 et 1966. Entre 1991 et aujourd'hui, d'autres archives sont acheminées à la SAHRA.

Portée et contenu :
La collection d'archives témoigne de l'industrie de l'amiante au Québec et permet une meilleure connaissance de notre partimoine industriel. Les documents illustrent les aspects techniques et sociaux du travail dans l'industrie de l'amiante au cours des 19e et 20e siècle et permettent de réaliser l'ampleur des progrès qu'a vécu l'industrie minière de notre région. D'autres retracent quelques mines d'amiante encore en opération ou abandonnées dans la région de L'Amiante, au Québec, au Canada et à l'étranger. Certaines archives iconographiques montrent la croissance et les changements survenus au cours des années dans les villes et villages miniers.

La collection iconographique renferme cinquante-neuf (59) séries. Les vingt-quatre (24) premières contiennent des photographies touchant les mines de la région de L'Amiante. Les séries 25, 26, 27 et 28 groupent les mines qui opèrent à l'extérieur de la région. Les séries suivantes réunissent des documents qui témoignent d'industries minières exploitant d'autres minéraux (talc, chrome, cuivre...) dans la région, d'activités, de machineries utilisées, des conséquences de la présence minière sur les quartiers avoisinants et d'autres documents qui gravitent autour de l'industrie minière de notre région. De plus, la collection contient des plans.

Notes:

Variantes du titre : Anciennement connu sous le nom de Société minéralogique de la région de L'Amiante.

Source du titre composé propre : Titre basé sur le contenu de la collection.

Collation : Le fonds contient aussi 2633 photographies, 1 dessin, 1 peinture, 23 gravures, 9 autres images fixes et 2 plans.

Classement : À des fins de classement et pour faciliter le repérage, l'archiviste a groupé les pièces de même nature. La description à la pièce des documents iconographiques est disponible sur notre base de données sur place.

Langue des documents : Certains documents sont en anglais.

Restrictions : Une autorisation du prêteur est requise pour toute publication.

Versements complémentaires : D'autres versements sont attendus.

Groupes de documents reliés : Le fonds P014 peut être consulté

Note générale : Originaux et copies

Modifié le: 2008/12/15