Sommaire
Index
Retour à la page d'accueil.....

Fonds Syndicat national catholique des employés du commerce de Thetford Mines (CSN). - 1951 - 1957. - 0,05 m de documents textuels.

Histoire administrative :
En août 1951, les commerces "Chez Vogue", "People's Stores", "Dubé & Frères" et "Alfred Lamontagne" présentent un requête de reconnaissance syndicale auprès de la Commission des relations ouvrières de la province de Québec. Ces commerces, situés à Thetford Mines, désirent être représentés par le Syndicat national catholique des employés du commerce de Thetford Mines donc affiliés à la Confédération des travailleurs catholiques du Canada. Plus tard, les employés des autres commerces emboîtent le pas: J.E. Ferland, Demers, Spécialités modernes, Tancrède Labbé, Béliveau, Hitman's, Continental, Compagnie Légaré, Montreal Shoe, Alphée Noël, Grenier & Frères, Kitty Sam, Traffic, Jos. Roberge, Singer, J. Maurice Roy, Setlakwe. Le mandat de l'organisation syndicale vise la défense des droits des travailleurs oeuvrant au sein de ces organismes commerciaux.

Historique de la conservation :
Les documents sont versés en octobre 1992. Avant cette date, ils sont conservés dans un local situé dans l'édifice du Conseil central des syndicats nationaux à Thetford Mines. Un contrat d'acquisition est signé entre le représentant du Conseil central et la direction de la SAHRA.

Portée et contenu :
Le fonds témoigne, en partie, des activités du Syndicat national catholique des employés du commerce de Thetford Mines (CSN) entre 1951 et 1957. Il révèle le nom des membres, leur adresse, leur profession et le nom de leur employeur. De plus, il montre la cotisation à payer pour entrer au sein du mouvement syndical.

Le fonds se compose d'une lettre et des cartes d'adhésion des membres.

Notes:

Source du titre composé propre : Titre basé sur le contenu du fonds.

Emplacement des originaux : L'original de la lettre de Daniel Lessard à la Commission des relations ouvrières se trouve dans le fonds P096.

Restrictions : Les documents qui comportent des renseignements personnels ne peuvent être consultés pour une période de 50 ans. Pour ces documents, seules les personnes mandatées par le Conseil central ont droit de consultation.

Versements complémentaires : Aucun autre versement n'est attendu.

Note générale : Originaux et copies.

Modifiť le: 2005/04/19