Sommaire
Index
Retour à la page d'accueil.....

Fonds Syndicat national de l'amiante d'Asbestos (CSN). - 1944 - 1969. - 0,09 m de documents textuels.

Histoire administrative :
À partir de 1920, les employés de la "Canadian Johns-Manville Co." sont représentés par l'Union nationale des mineurs d'amiante d'Asbestos. Le 29 octobre 1947, la Commission des relations ouvrières de la province de Québec accorde au "Syndicat national de l'amiante d'Asbestos" un certificat de reconnaissance syndicale.

L'agent négociateur du syndicat est la Fédération nationale des employés de l'industrie minière (CSN). Le syndicat représente tous les salariés de la "Canadian Johns-Manville" rémunérés sur une base horaire ou à la pièce. Un comité de griefs est mis sur pied afin de recevoir et considérer les plaintes ou suggestions formulées par les employés pour ensuite les soumettre à l'administration. De plus, il établit une étroite collaboration entre les employés et l'employeur.

Historique de la conservation :
Avant leur versement, les documents étaient conservés dans un local situé dans l'édifice du Conseil central des syndicats nationaux à Thetford Mines. Un contrat d'acquisition est signé entre le président du Conseil central et représentant du syndicat le 19 décembre 1995.

Portée et contenu :
Le fonds témoigne des activités et du fonctionnement de l'instance syndicale entre 1944 et 1969. Il révèle les rencontres effectuées entre la partie syndicale et la partie patronale avant que n'éclate la grève de l'amiante en 1949. Il montre que le syndicat assure la défense des droits et intérêts des salariés.

Le fonds renferme de la correspondance, des télégrammes, des rapports d'activités syndicales, des griefs, des documents d'arbitrage lors de conflits, des plans d'assurance-vie et de retraite des employés.

Notes:

Variantes du titre : Anciennement connu sous Union nationale des mineurs d'amiante d'Asbestos.

Source du titre composé propre : Titre basé sur le contenu du fonds.

Langue des documents : Certains documents sont en anglais.

Restrictions : Les documents qui comportent des renseignements personnels ne peuvent être consultés pour une période de 50 ans. Pour ces documents, seules les personnes mandatées par le Conseil central ont droit de consultation.

Versements complémentaires : Aucun autre versement n'est attendu.

Note générale : Originaux et copies.

Modifiť le: 2005/04/27