Sommaire
Index
Retour à la page d'accueil.....

Fonds Syndicat des travailleurs et travailleuses de la Ferme Olympique (CSN). - 1985 - 1987. - 0,08 m de documents textuels.

Histoire administrative :
Le Syndicat des travailleurs et travailleuses de la Ferme Olympique (CSN) voit le jour en septembre 1985 et obtient son accréditation en avril 1986. Il représente les salariés au sens du Code du travail à l'exception du mécanicien et des camionneurs à l'emploi de la Ferme Olympique Inc. Cette firme regroupe quatre fermes d'élevage de porcs toutes situées à Saint-Pierre-de-Broughton. En août 1986, la Société salvadorienne de porciculture du Québec se porte acquéreur de la Ferme Olympique Inc. En mai 1987, l'accréditation syndicale est révoquée.

Le mandat de l'organisme syndical est la promotion des intérêts professionnels, économiques, sociaux, moraux et politiques des travailleurs sans distinction de race, de nationalité, de sexe, de langue ou de croyance. Il comprend plus particulièrement les travailleurs du secteur de l'élevage mais peut aussi grouper tout autre travailleur. Quatre officiers sont nommés au comité exécutif chargé d'administrer le syndicat.

Historique de la conservation :
Hervéline Guay, du Conseil central des syndicats nationaux de Thetford Mines, verse à la SAHRA le fonds d'archives en octobre 1997. Un contrat est signé par Daniel Ruel, président du Conseil central. Les documents sont conservés avant leur versement dans les locaux de l'édifice syndicale situé sur l'avenue Labbé à Thetford Mines.

Portée et contenu :
Le fonds d'archives retrace la fondation du Syndicat des travailleurs et travailleuses de la Ferme Olympique (CSN) et les membres qui en font partie. Il permet de connaître les tâches de chacun des salariés et leurs conditions de travail. Certains documents révèlent des plaintes formulées par les travailleurs et les liens entretenus avec la Confédération des syndicats nationaux, la Fédération du commerce et le Conseil central des syndicats nationaux de Thetford Mines. D'autres montrent le règlement de griefs ou de conflits ouvriers survenus à l'intérieur de l'entreprise.

Le fonds contient une requête d'accréditation et une autre de révocation d'accréditation, des procès-verbaux, des listes de salariés, des descriptions de tâches, un acte de vente, des documents juridiques, de la correspondance, des communiqués de presse, des coupures de presse, des formules d'adhésion, des formulaires utilisés par le syndicat.

Notes:

Source du titre composé propre : Titre basé sur le contenu du fonds.

Restrictions : Les documents qui comportent des renseignements personnels ne peuvent être consultés pour une période de 50 ans. Pour ces documents, seules les personnes mandatées par le Conseil central ont droit de consultation.

Versements complémentaires : Aucun autre versement n'est attendu.

Modifiť le: 2005/04/29