Retour à la page d'accueil.....

Joseph-Édouard Nadeau, premier gérant de la Caisse populaire de Coleraine, entre 1938 et 1943 Fonds Caisse populaire de Coleraine. - [vers 1940] - 1988. - 1 brochure. - 1 photographie.


Histoire administrative :
La crise des années 30 s'avère une période difficile durant laquelle plusieurs personnes vivent de peine et misère. Face à cette situation précaire, les commerçants de Coleraine doivent supporter le crédit de la classe ouvrière et prêter de l'argent aux individus dans le besoin. M.J. Edouard Nadeau, chef de gare, considère qu'il est urgent de mettre sur pied une Caisse populaire Desjardins dans le village. Après avoir obtenu l'appui de ses proches et des autorités ecclésiastiques, il entreprend des démarches au bureau chef des Caisses Desjardins situé à Lévis. Puis, il organise deux réunions dans le but de sensibiliser les paroissiens à son projet. Suite à la sollicitation de messieurs Roland Lemay, Gérard Croteau, Ernest Roy et J. Edouard Nadeau, 35 paroissiens consentent à investir 5.00$ chacun.

La Caisse populaire de Coleraine est fondée le 30 septembre 1938. Le premier conseil d'administration est composé des personnes suivantes: Adélard Labbé (boulanger) président, J. Edouard Nadeau (chef de gare) secrétaire gérant, Herménégilde Roy (maître de pension) vice-président, Léo-Paul Côté (mineur) directeur, Raoul Fréchette (taxi) directeur. De 1938 à 1943, les réunions ont lieu dans la résidence privée du secrétaire gérant, J. Edouard Nadeau. En 1943, suite à un transfert de J. Edouard Nadeau, les divers effets de la Caisse sont déménagés chez le nouveau directeur, Ernest Roy, au 119 rue St-Joseph. De 1950 à 1960, la Caisse est relocalisée dans la nouvelle demeure de M. Roy sise au 113 St-Joseph. Puis, en 1954, les administrateurs procèdent à l'achat du terrain situé en face de la demeure de M. Roy afin d'y faire construire une nouvelle bâtisse. C'est M. Martin Lefebvre entrepreneur, qui réalise les travaux en 1959. Dès janvier 1960, la Caisse poursuit ses activités dans le nouvel édifice. Par la suite, ce dernier sera agrandi en 1977 et en 1987. En 1997, la Caisse fait installer un guichet automatique afin de permettre à ses membres d'accéder en tout temps à leur compte et d'y effectuer des transactions. Finalement, en 2000, la Caisse populaire de Coleraine fusionne avec les Caisses populaires de Black Lake, Saint-Adrien d'Irlande et Saint-Ferdinand d'Halifax et prend le nom des Caisses Desjardins du carrefour minier (L'Amiante).

Historique de la conservation :
Le fonds d'archives a été acquis par le biais de Daniel Nadeau, président de la Caisse populaire du Carrefour Minier (L'Amiante) en mars 2004. Avant la signature du contrat d'acquisition, Guylaine Dubuc lui succède à la présidence et celle-ci signe le contrat en novembre de la même année.

Portée et contenu :
Le fonds témoigne de l'histoire de la Caisse populaire de Coleraine ainsi que des noms des premiers administrateurs. De plus, il illustre les différents emplacements occupés par l'institution financière et le premier directeur, J. Edouard Nadeau.

Le fonds contient une brochure publiée à l'occassion du cinquantième anniversaire de la Caisse populaire de Coleraine et une photographie de J. Edouard Nadeau.

Notes:
Titre basé sur le contenu du fonds.

Modifié le: 07/11/2005