Retour à la page d'accueil

Agrandir la carte



Nous sommes au cœur d’un village, un beau matin, sur une rue commerciale. En écoutant, l’on entend le sifflement de l’arrière d’un train, le crissement des roues des voitures sur la terre battue, le pas des chevaux, le claquement des talons sur les trottoirs de bois accompagné des bavardages des passants concernant les derniers potins.

En regardant, l’on voit des gens qui circulent rapidement, limités par le temps qu’ils se sont accordés pour leur période de magasinage. Ils vont directement au but sans rien voir d’autres. Il y a aussi vous, qui circulez lentement, qui regardez les étals, faisant le fameux lèche-vitrine qui justifie le travail de ceux qui ont œuvré à disposer savamment les nouveautés pour nous en mettre plein la vue. Les affiches stylisées et les textes apposés aux façades nous informent des gens et services offerts. Dix d’entre eux nous attirent particulièrement : le bûcheron, le cultivateur, le marchand itinérant, la maîtresse d’école, les menuisiers et charpentiers, le cordonnier, le forgeron, les tailleurs et couturières, le médecin de campagne et enfin, le photographe.